Confinement, jour 48

Les traces de l’éléphant SaphirSur le toit de la SuisseLa bise noire, une porte ouverte, du café et des madeleines